AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset   Ven 21 Sep - 18:47

Je suis un peu géné de faire une critique sur une oeuvre de Musset car j'ai vu qu'il s'est inscrit sur le forum, mais je me lance ....



"On ne badine pas avec l'amour" est une pièce de théâtre publiée en 1834. D'après Alfred de Musset ce qui gache les pièces, ce sont les acteurs et le public. Il publie donc la pièce dans la cadre de "Spectacle dans un fauteuil" : la pièce n'est pas destinée à être jouée. Elle est découpée en trois Actes. Cette pièce est typiquement romantique : elle mèle les registres lyrique, tragique et pathétique.

L'histoire :
Les trois personnages principaux de cette pièce sont : Le Baron, son fils Perdican et sa nièce Camille.
Le Baron dépense une fortune pour l'éducation de ses deux protégés : Perdican et Camille. Son fils fait des études de medecine, et revient sur-diplomé. Sa nièce est envoyée dans u couvent où elle reste jusqu'à l'age de 18 ans. Lorsqu'elle revient, en même temps que Perdican, elle a des idées très noires de l'amour : elle refuse de se marier avec son cousin. Le Baron est désapointé : lui qui avait mis tant d'espoir dans cette union .... Perdican essaie de comprendre sa cousine et découvre qu'elle a dans la tête une leçon que les vieilles religieuses du couvant lui ont apprise par coeur. Mais il ne désesperre pas et sent que Camille a des sentiments à son égard. Il tente de la rendre jalouse avec la soeur de laid de sa cousine, Rosette, mais en vain. Finalement Camille craque et avoue son amour, Perdican en fait de même mais un drame va survenir qui va empécher le mariage.

Répliques célèbres :
- "Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange, mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux." Acte 2, scène 5
- "J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j'ai aimé." Acte 2, scène 5

Critique :
Cette pièce de théâtre est vraiment ecxellente, elle m'a captivé du début à la fin. Je n'ai jamais été déçu, elle n'est pas ennuyante : il y a des rebondissements tout le long.

Coup de Coeur Coup de Coeur Coup de Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Ophyde



Féminin Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset   Mer 5 Nov - 20:33

Mouais...moi j'ai trouvé que ça valait pas Les caprices de Marianne niveau répliques...bon d'accord à part celle que tu cite (enfin les deux mais en fait c'est la même) qui est magnifique.
C'est une jolie pièce mais je crois que je m'attendais à mieux en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset   Mer 5 Nov - 23:16

Je pense aussi que j'ai préféré les Caprices de Marianne, question répliques, je saurais pas en citer, mais je me souviens qu'il y en avait quelques unes de super, qui m'ont marquées et devant lesquelles je me suis dit "Wouaaa... Mais il a la classe, ce Musset". Enfin voilà, je crois qu'à force d'écrire ce message, je vais avoir une envie irrésistible de le relire... What a Face

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah



Féminin Nombre de messages : 238
Age : 26
Emploi : Etudiante
Loisirs : Lecture, Ecriture, Musique, Fête
Livre préféré : Trop pour être cités (voir ma présentation)
Auteur préféré : Si je devais n'en citer qu'un: Pierre Bottero
Film préféré : Star Wars! *__* LOL, 27 robes, Slumdog Millionnaire, Le labyrinthe de Pan et bien d'autres
Date d'inscription : 21/08/2009

MessageSujet: Re: On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset   Sam 22 Aoû - 0:09

Je l'ai étudié en seconde. J'ai beaucoup aimé l'histoire de ces deux jeunes gens qui se "cherche" et toute l'action qui se déroule autour de ça.
En revanche j'ai trouvé la fin très cruelle =/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset   Aujourd'hui à 2:12

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne badine pas avec l'amour, Alfred de Musset
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Musset, Alfred (de)] On ne badine pas avec l'amour
» Alfred de Musset.
» L’amour impossible-Duo avec Kevin (un ami poete)
» (Collection) Murmure d'amour ( Ed. du Moulin vert)
» LORENZACCIO d'Alfred de Musset

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-lire ! :: Critiques :: Théâtre ; Poésie ; Philo-
Sauter vers: