AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lorenzaccio : une tragédie du désenchantement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DeMusset



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 54
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Lorenzaccio : une tragédie du désenchantement   Dim 23 Sep - 19:59

En quoi peut on dire que Lorenzaccio est une tragédie du désenchantement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Lorenzaccio : une tragédie du désenchantement   Dim 23 Sep - 20:21

On apprend, au fil du texte, que Lorenzaccio mettait beaucoup d'espoirs dans la démocratie et dans les républicains, surtout lorqu'il était jeune. Mais au fur et à mesure qu'il évolua dans l'entourage du Duc, il se rendit compte que ce n'était qu'une utopie ; et que, même s'il tuait le Duc, tyran infâme, un autre le remplacerait, sans donner le jour à quelconque révolution. C'est ainsi que Musset dépeint dans cette pièce le désanchantement républicain de Lorenzo.
Bonne réponse Question

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lorenzaccio : une tragédie du désenchantement   Lun 24 Sep - 16:42

Pourquoi peut on dire que Lorenzaccio est une tragédie ?
D'abord parce qu'elle met en scène des personnages historiques : Lorenzo de Médicis, Alexandre de Médicis, ....
Ensuite parce qu'elle réserve à ces personnages un destin tragique, funeste : Alexandre et Lorenzo meurent tous deux assassinés.

Pourquoi peut on parler de désanchantement ?
Au début de la pièce tout le monde mène une vie paisible, qui suffit à chacun et que chacun trouve agréable. Prenons l'exemple de Philippe Strozi : Agé d'une soixantaine d'années, le doyen de la famille Strozi vit avec ses 2 fils et sa fille. Certe il n'est pas satisfait du régime imposé par le duc mais il mène une vit "heureuse". Au fur et à mesure que la pièce progresse son "humeur" va changer : à la dernière scène il est complètement dépité. Ses deux fils vont sombrer dans la haine et dans la vengeance tandis que sa fille va être empoisonnée.
Je n'ai pas choisit Philippe au hasard : il est le confident de Lorenzo lorsque celui-ci lui expose ce qu'est réellement la vie. Mais dans les scène qui les rassemble, Philippe ne parle pas il est là juste pour recevoir la leçon, il occupe la position du lecteur : Musset l' utilise justement pour faire la leçon au lecteur.
On peut donc tirer de cette oeuvre une sorte de leçon sur la vie faites par Lorenzo : et on peut retenir cette simple phrase tirée d'"On ne Badine pas avec l'Amour",
"Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange, mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."
Revenir en haut Aller en bas
DeMusset



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 54
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Lorenzaccio : une tragédie du désenchantement   Lun 24 Sep - 23:01

D'abord bravo à tous les deux pour vos réponses.
Je les trouve très complémentaires.

Admin s'est attachée à démontrer en quoi Lorenzo incarne le désenchantement politique du débauché : tu aurais pu ainsi étendre la visée de la pièce à ce qu'éprouve l'auteur vis à vis de l'époque historique qui est la sienne.

Dadoo bravo également : ton texte est surprenant de qualité, en particulier sur le premer chapitre qui concerne la tragédie.
Bien que la citation soit interessante, elle ne correspond pas exactement au thème du désenchantement politique qu'Admin a fort justement souligné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorenzaccio : une tragédie du désenchantement   Aujourd'hui à 11:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorenzaccio : une tragédie du désenchantement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 5 : La tragédie d'Elisa
» gastro fatum...sur un air de tragédie grecque
» Les vérités sur la Tragédie de Sablier et les événements d'il y a 100 ans
» LORENZACCIO d'Alfred de Musset
» Tragédie aux ETATS UNIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-lire ! :: Critiques :: Théâtre ; Poésie ; Philo-
Sauter vers: