AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les pauvres gens, F. Dostoïevski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Les pauvres gens, F. Dostoïevski   Mar 28 Juil - 16:00

Le premier roman, peu connu, du célèbre romancier russe du XIXe.

Etoile Etoile



L'histoire :
De forme épistolaire, ce roman suit les mésaventures de gens "misérables", Macaire Alexéïevitch Dévouchkine, et Varvara Alexéïevna Dobrossiélova (ou Varinka), au travers de leur correspondance.

Pourquoi j'ai aimé :
Les petits riens de la vie, la misère, la maladie, le quotidien, l'amour, la séparation, le sacrifice, l'honneur, l'amitié... tout est décrit avec force et naturel dans ce roman. Le style épistolaire le rend d'autant plus vivant et proche de la vie ; le pari de décrire la misère est remporté, et on se prend de sympathie pour ces personnages touchants et leur destin déchirant.
En terme de style, j'ai trouvé cela un peu maniéré et un peu trop long de temps en temps, mais la forme épistolaire supporte ce genre de choses (avec un roman de narration écrit comme ça, je ne serais peut-être pas rentrée dedans). En un mot, court et poignant, même si je ne suis pas rentrée dedans tout de suite.
Sûrement pas mon dernier Dostoïevski ^^

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les pauvres gens, F. Dostoïevski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dostoïevski, Fédor] Le double
» L'ETERNEL MARI de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski
» LE JOUEUR de Fedor Dostoïevski
» Fédor DOSTOÏEVSKI (Russie)
» L'Idiot, de Dostoïevski.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-lire ! :: Critiques :: Récits de vie ; aventures ; romans historiques-
Sauter vers: