AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le vol d'Icare, Raymond Queneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Le vol d'Icare, Raymond Queneau   Ven 10 Juil - 16:35

Un roman assez court, sous forme quasi-exclusive de dialogues, de Raymond Queneau, surtout connu pour ses délicieux Exercices de style, et Zazie dans le métro ^^

Etoile Etoile Etoile



L'histoire :
Paris, fin XIXe. Des romanciers très en vogue sont confrontés à un même problème : leurs personnages disparaissent. Profitant d'un manuscrit mal refermé, les personnages s'envolent vers de nouvelles aventures. Nouvelles ? Peut-être... Peut-être pas. & je vous dévoile pas la suite Wink

Pourquoi j'ai aimé :
Original, surprenant, drôle, touchant : voilà les adjectifs qui qualifient bien ce livre. On est d'emblée pris par l'histoire hors du commu (c'est le moins que l'on puisse dire ^^), suivant l'enquête d'Hubert Lubert (le romancier) menée par un détective pour le moins... surprenant, qui recherchent donc Icare, le héros à peine esquissé du nouveau roman de Lubert, et qui s'est enfuit du manuscrit. Les (més)aventures de Lubert d'un côté, d'Icare de l'autre, avec les autres auteurs et personnages, sont vraiment très bien menées =) J'ai beaucoup aimé le personnage d'LN aussi !
Au bout d'un moment, j'avais peur que ce soit un peu "lourd", le concept étant épuisé, plus drôle, mais en fait, non, parce que le livre se termine juste avant que ce moment arrive. Et la fin est à la fois surprenante et attendue, à la fois frustrante et logique, à la fois banale et extraordinaire, en un mot, la fin est à la hauteur du roman. Quoiqu'un peu frustrante (sur le moment), la fin m'a parut après coup la seule véritable fin possible (... essayez de finir un roman comme ça sans décevoir, vous verrez ^^).

En un mot : très sympathique, un petit plaisir léger à déguster l'été (que de rimes ^^), parfait pour le weekend la veille du bac de français Wink Et même pour les autres weekend histoire de se détendre un peu Very Happy

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le vol d'Icare, Raymond Queneau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raymond Queneau
» [Raymond Queneau] Exercices de style
» OULIPO - exercice de style (d'aprés Raymond Queneau)
» Raymond QUENEAU
» LES POÈMES DE RAYMOND QUENEAU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-lire ! :: Critiques :: Policiers ; fantastique ; science-fiction ; fantasy-
Sauter vers: