AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Etranger, d'Albert Camus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: L'Etranger, d'Albert Camus   Lun 2 Fév - 21:57

Un roman philosophie absolument époustouflant.

Coup de Coeur



L'histoire :
Meursault, le héros-narrateur, habite à Alger. Il vient d'enterrer sa mère, et de rencontrer la belle Marie. Mais par un jour de chaleur

Pourquoi j'ai adoré
Je trouve l'écriture de Camus simple, touchante, belle. Meursault, je le trouve touchant, sensible.. Camus a un art de dire de façon simple les choses compliquées, et l'avancée dans le roman est progressive... J'ai mis ça dans "Philo" parce qu'il y a un énorme fond, très intéressant, un message en somme, mais c'est avant et surtout une œuvre littéraire. Bien sûr, lire cette œuvre dans le cadre du cycle de l'absurde de Camus (Le Mythe de Sisyphe, Caligula), c'est tellement plus enrichissant.
Enfin voilà, que des points positiiiiifs Wink
A lire, incontestablement !

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Napoléonne004



Féminin Nombre de messages : 32
Age : 23
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: L'Etranger, d'Albert Camus   Dim 8 Fév - 17:21

Ce livre fait réflechir. Il montre comment la vie la plus simple d'un homme sans histoires peut basculer. Et d'un seul coup des détails infimes de sa vie se retourne contre lui. Je trouve le titre trés bien choisi Meursault est étranger à ce qui lui arrive, il ne l'a pas choisis et ce héros-narrateur est étranger aux autres gens qui l'entourent par sa différence et sa trop grande simplicité.

Les questions possées par se livre pouraient être "Et t'il possible de juger sans se tromper ? " ou "Les apparences les plus évidentes peuvent elles arreter un jugement sans détruir un innocent ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: L'Etranger, d'Albert Camus   Mar 10 Fév - 16:33

Je trouve les remarques de Napoléonne004 très pertinentes Smile
C'est vrai que ce livre fait réfléchir, sur l'absurde de la société, l'importance des conventions, des apparences.

D'ailleurs, Camus disait de ce livre :
Camus a écrit:
J'ai résumé L'Étranger, il y a longtemps, par une phrase dont je reconnais qu'elle est très paradoxale : 'Dans notre sociéte tout homme qui ne pleure pas à l'enterrement de sa mère risque d'être condamné à mort.' Je voulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu'il ne joue pas le jeu. En ce sens, il est étranger à la société ou il vit, il erre, en marge, dans les faubourgs de la vie privée, solitaire, sensuelle. Et c'est pourquoi des lecteurs ont été tenté de le considérer comme une épave. Meursault ne joue pas le jeu. La réponse est simple : il refuse de mentir.
[...]
...On ne se tromperait donc pas beaucoup en lisant dans L'Étranger l'histoire d'un homme qui, sans aucune attitude héroïque, accepte de mourir pour la vérité. Meursault pour moi n'est donc pas une épave, mais un homme pauvre et nu, amoureux du soleil qui ne laisse pas d'ombres. Loin qu'il soit privé de toute sensibilité, une passion profonde, parce que tenance l'anime, la passion de l'absolu et de la vérité.

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la lectrice aventurière



Féminin Nombre de messages : 259
Age : 23
Loisirs : La lecture bien sur, cinéma, téléphone, perles, ordinateur, musique, théâtre :)
Livre préféré : La vie blues
Et si c'était vrai
L'île des gauchers
Révélation
Lettres de l'intérieur
Auteur préféré : Marc Lévy
Anna Gavalda
Paulo Coelho
Film préféré : Le roi lion
Pirates des caraïbes
Quand Harry rencontre Sally

Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: L'Etranger, d'Albert Camus   Sam 1 Aoû - 12:14

Je n'ai pas lu le texte mais j'ai eu un grand plaisir à le voir représenté sur scène, les gens autour de moi parlaient d'une adaptation très bonne, et le jeu de scène, tout m'a permis d'apprécier le texte. Bien écrit, et encore une fois je redécouvre le style de Camus avce plaisir Smile

Etoile Etoile Etoile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-carpillette-smile-x.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Etranger, d'Albert Camus   Aujourd'hui à 2:10

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Etranger, d'Albert Camus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Camus, Albert] L'étranger
» Albert Camus
» Recherche sur Albert Camus
» [Camus, Albert] L'été
» Le mythe de Sisyphe - Albert Camus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-lire ! :: Critiques :: Théâtre ; Poésie ; Philo-
Sauter vers: