AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé   Ven 1 Fév - 21:05

Secret nocturne…


« La lettre qui se trouvait dans ce livre de la bibliothèque rose n’était pas destinée à être lue par un enfant… » Cette phrase résonnait dans l’esprit d’Anna tel un écho lointain et incertain, comme prononcée à travers d’épais nuages, et déformée par un miroir. Elle ouvrit un œil, sa tête tournait, sa vision était trouble. Elle essaya de bouger et se rendit compte qu’elle était couchée au sol. Elle ne sentait pas ses membres, son corps était meurtri, son cœur battait à peine, elle avait froid. Ses yeux se fermèrent malgré elle et elle s’endormit.
Quelques rues plus loin, ses parents s’agitaient dans le salon.
-Mais où est-ce qu’elle peut bien être ? Catherine, la mère d’Anna, faisait les cent pas dans la salle à manger qui lui paraissait tellement petite. Ses mains frisottaient nerveusement ses cheveux.
-Calme-toi, elle va rentrer.
-Ca fait deux heures qu’elle aurait du rentrer ! Bon … (elle fit une pause, comme si elle attendait que sa fille arrive à ce moment là. Mais rien.) … J’appelle la police.
-Mais non, attends. Ecoute, si dans une demi heure elle n’est pas rentrée on appellera la police.
Catherine s’assit dans un fauteuil, à côté de son mari. Elle ferma les yeux et tenta de se calmer, avant de se demander à elle-même :
-Mais qu’est-ce qu’elle a bien pu faire ?
Catherine ne croyait pas si bien dire. Qu’est-ce qu’Anna avait fait pour se retrouver là où elle était, coupée du monde et de ses parents ? Mais d’abord, où était-elle ?

Ca remonte à cette fichue après-midi d’avril. Il pleuvait des cordes. Anna avait fait un saut à la bibliothèque, pour finir un exposé et récupérer un livre. Elle alluma un ordinateur, et chercha des informations sur les abeilles, thème de son exposé. Elle imprima les quelques documents intéressants qu’elle trouva, puis se dirigea vers le rayon « enfant », pour emprunter un « Fantômette » pour sa petite sœur. Elle attrapa le premier, « Les exploits de Fantômette », et observa la couverture. « Hum, à partir de neuf ans, un peu petit pour moi » se dit-elle en rigolant. Anna venait de fêter ses treize ans. Elle tourna l’ouvrage de façon à voir la 4e de couverture mais une feuille, en papier glacé, tomba du roman. Elle reposa alors le livre sur l’étagère pour pouvoir attraper la feuille, son autre main étant chargée de documents pour l’exposé. Là, elle découvrit une lettre étrange, sur laquelle elle put lire un poème :
Rendez-vous à l’évidence
Vous êtes ma seule chance
En vous voyant, mon cœur me lance
Face à vous, à rien d’autre je ne pense
Eglise, travail, loisir ou danse
A vos côtés je suis en transe
Vingt jours que vous êtes ma connaissance
Heures de torture vous attendant, ma préférence.
Lundi, je vous attendrai avec impatience.
J’espère que vous serez ma délivrance.

Etonnée, elle se dit que ce poème, plutôt maladroit, n’avait rien à faire là. Elle décida de chercher son auteur sur Internet. Elle s’exécuta mais ne trouva rien qui corresponde. Perplexe, elle le mit dans sa poche, et s’apprêta à éteindre l’ordinateur quand un homme plutôt grand, les traits vieux et fatigués, s’approcha du rayon enfant, et chercha vivement un livre dans les « Fantômette ». Ne semblant rien trouver, il prit le premier et l’ouvrit, puis fit de même avec le deuxième, et le troisième, et ainsi de suite. Il commençait à s’énerver de ne rien trouver. Anna comprit. En temps normal, elle se serait approchée poliment de l’homme et lui aurait tendu la lettre en lui demandant : « c’est ça que vous cherchez monsieur ? », mais elle ne le fit pas ; cet individu ne lui inspirait pas confiance, et ce poème dans ce livre de la Bibliothèque Rose l’intriguait. Un rêve d’enfant ? Peut-être … Elle se contenta alors d’éteindre l’ordinateur, et de se lever, emportant ses documents d’exposé et la lettre soigneusement pliée dans la poche intérieure de sa veste en jean.
Le soir, elle ne réussit pas à s’endormir. Qu’est-ce que ce poème faisait là ? Qu’est-ce qu’il signifiait ? Pourquoi l’avait-elle trouvée ? Pourquoi l’avait-elle gardée ? Elle trouva enfin le sommeil, la nuit déjà bien entamée, l’esprit torturé de toutes ces interrogations. Le lendemain, elle profita du dimanche pour faire la grasse matinée.
Elle se réveilla vers 10h30, et, après avoir déjeuné en vitesse, elle monta dans sa chambre et s’enferma, sortant le poème de sa veste de la veille. Elle s’assit à son bureau et réfléchit. Un poème bizarre. Fantômette. Bibliothèque Rose. Un homme étrange. Elle en conclut deux possibilités : soit ce poème n’avait rien d’extraordinaire, et elle divaguait totalement, quelqu’un l’avait mis dans ce livre puis avait posé le livre le temps de revenir ; soit –et son instinct d’enfant lui disait que cette solution était la bonne- ce poème n’était pas dans ce livre par hasard, et l’homme qui semblait le chercher y attachait une grosse, très grosse importance. Elle observa la feuille mystérieuse avant de se murmurer à elle-même :
-Mais qu’est-ce qu’un papier aussi banal pourrait renfermer d’important ?
Le temps passa, Anna restait perplexe devant ces vers qu’elle trouvait décidément maladroits. Le soir tomba, elle mangea, la journée s’acheva paisiblement, comme un dimanche, et elle alla se coucher. Elle eut également du mal à s’endormir, mais se convainc finalement qu’elle avait trop d’imagination et que cette lettre n’avait rien de spécial. D’ailleurs, elle décida d’aller la remettre à sa place le lendemain soir, après l’école.
« Bip bip, bip bip, bip bip, bip bip, bip bip ». L’alarme du réveil tapait dans sa tête comme un marteau sur une enclume. Anna ouvrit un œil et se tourna pour voir l’heure. 7h47. Elle se replongea dans son lit douillet, sous sa couette. Le bus partait dans 13 minutes. Elle avait déjà fait pire. Elle voulait dormir encore et encore. C’était sans compter sur sa mère qui vint tambouriner à la porte pour la 3e fois de la matinée, apparemment. « Anna ! debout ! ça fait trois fois que je te demande de te lever ! tu vas être en retard ! ». Anna détestait le lundi. Elle se leva à contrecœur, enfila un jean qui traînait, attrapa le premier T-shirt qui lui vint sous la main, puis se dirigea vers la cuisine, se servit un verre de jus d’orange multi vitaminé, et mangea un bout de pain à la volée. Elle ramassa son sac dans l’entrée et passa chercher la lettre dans sa chambre, avant d’attraper son manteau lancé négligemment sur un fauteuil. Elle prononça un léger « A ce soir » avant de sortir de la maison et de s’élancer à toute vitesse vers l’arrêt de bus. Elle dut attendre 2 minutes, ce qui l’énerva particulièrement. A quoi bon être en avance ? Elle aurait préféré dormir 2 minutes de plus…
Les premières heures lui parurent longues et ennuyeuses. A midi, elle mangea rapidement sans faire attention à ce qu’il y avait dans son assiette. Le premier cours après le repas était Histoire - Géographie. Elle écouta le début de la leçon d’une oreille distraite, ses pensées tout à l’étrange poème découvert samedi, quand sa professeur prononça une phrase qui lui percuta l’esprit.
« - En effet, les résistants étaient amenés à échanger au travers de messages codés. Souvent, ils codaient des poèmes, ou des phrases de tous les jours. Les messages peuvent être décryptés selon un code établit à l’avance, ou simplement selon une logique. Par exemple, parfois, il faut lire le troisième mot de chaque phrase, ou une ligne sur deux, pour trouver le sens caché du message. »
Anna n’écouta pas la suite. Message codé ? Son esprit était en pleine ébullition. Le reste de la journée passa si lentement qu’elle avait l’impression qu’il s’était écoulé dix jours. Heureusement, les cours se terminaient à quatre heures aujourd’hui. Aussitôt sortie du collège, elle s’assit par terre et déplia la lettre qui était restée dans sa poche toute la journée. Elle tenta de lire le troisième mot de chaque phrase, puis une ligne sur deux, sans succès. Elle réfléchit un instant et tenta toutes les combinaisons qui lui passaient par la tête : première lettre de chaque vers, un mot sur deux, dernier mot de chaque ligne… Elle était à court d’idées quand elle essaya simplement de lire le premier mot de chaque vers. « Rendez… vous… en… face … Eglise… a … vingt … heures… lundi … j’espère ». Anna sourit. « Lundi ? Lundi ? Mais … on est Lundi !!!!!! C’est peut-être aujourd’hui !!! » Elle rangea la lettre dans sa poche et courut chez elle, toute excitée. Elle se jeta sur une tablette de chocolat pralinoise pour goûter. A 18h, elle dit à son père : « Je vais faire mes devoirs chez Emilie, on va continuer l’exposé. » Son père acquiesça et lui recommanda d’être de retour avant le souper. « Oui, oui », répondit-elle sans conviction. Elle prit son sac et courut chez Emilie. A 19h50, elle dit à son amie qu’elle devait rentrer chez elle. Elle rassembla ses affaires et se dirigea vers sa maison … en passant par l’Eglise. Il était maintenant 19h57. Anna était devant la sacristie. Elle regarda tout autour et entendit du bruit derrière le bâtiment. Elle s’approcha à pas de loups, se cachant derrière un mur, et aperçut un homme, vêtu de noir, visiblement très agité ; il portait un petit paquet à la main. Il se tournait dans tous les sens, fouillant les alentours du regard, regardant sa montre sans arrêt, comme s’il attendait quelqu’un … Le reste s’enchaîna très vite. L’esprit fébrile, Anna supposa que cet homme en noir attendait celui de la bibliothèque qui aurait dû avoir la lettre… La peur s’empara de la jeune adolescente. Elle se retourna pour rentrer chez elle, se disant qu’elle n’avait rien à faire là, son cœur battant la chamade, quand, brusquement une main ferme lui tapa sur l’épaule. Elle sursauta, vit un homme encagoulé, ne comprit pas, mais n’eut pas le temps de réagir, il lui mettait déjà la main devant la bouche, et elle sentit un coup derrière sa nuque.
Anna se réveilla dans une pièce sombre et froide, les membres meurtris. La phrase prononcée par l’homme en noir, avec un léger accent qu’elle ne reconnut pas, résonnait encore dans sa tête. « La lettre qui se trouvait dans ce livre de la bibliothèque rose n’était pas destinée à être lue par un enfant… ». On lui apporta à manger et elle réussit à articuler : « Je veux rentrer chez moi ». L’homme lui répondit que c’était compliqué. Compliqué ? Anna ne comprenait rien en effet. Mais pourquoi était-elle allée devant cette fichue église ? Une dame aux traits fins, habillée d’une légère robe foncée, entra dans la pièce froide et humide, pire qu’un cachot, et s’assit à côté d’elle.
« Tu vas être libérée. C’est juste que … tu vois, c’est un secret. Et on veut s’assurer que tu ne le révèleras pas. » Anna faillit rétorquer « Pas la peine de me parler comme si j’avais 4 ans, j’ai compris que vous faites des trafics illégaux. » Mais elle n’en n’avait pas la force. L’inconnue continua : « Alors il faut que tu nous promettes de ne rien dire, ni à tes parents, ni à tes frères et sœurs, ni à tes amis. Même pas à ton journal intime. Pas un mot. A personne. Ce soir, tu as juste flâné dans les rues sans te rendre compte de l’heure. Compris ? » Anna hocha la tête. L’autre enchaîna : « On te surveillera. Jour et nuit. Si tu dis quoi que ce soit… » Elle hésita avant de poursuivre. « Tu auras des ennuis. De graves ennuis. Pire que cette détention. » Anna ne pouvait pas imaginer pire que cette détention. Le froid, la faim, la solitude, la peur, la faiblesse. Tous ces sentiments réunis. Qu’y aurait-il de pire ? Anna ne voulait pas y songer. Elle hocha la tête et la dame continua de parler, mais Anna ne l’écoutait plus. Enfin la dame partit.

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé   Ven 1 Fév - 21:06

Dans le salon de la chaude et accueillante maison d’Anna, Catherine composa le numéro de la police.
« - Commissariat Saint-Just j’écoute ?
- Bonjour. Excusez-moi de vous déranger si tard mais voilà … cela fait plus de deux heures que nous attendons et nous nous faisons beaucoup de souci…
- Qu’y a-t-il madame ? »
Catherine fondit en larmes.
« - Je … je … notre … »
On frappa à la porte. Le père d’Anna ouvrit et une jeune fille au regard triste, froid, et désoeuvré apparut. C’était Anna. Catherine raccrocha instantanément et se dirigea vers sa fille.
« - Oh ma chérie ! Tu … tu … tu étais où ? Je me faisais tellement de souci… !! »
Anna laissa échapper quelques larmes
« - Je … je … je flânais dans la ville. »
Son père la regarda bizarrement avant de la prendre dans ses bras
« - A 22h18 ?
- Oui je … je me suis perdue puis … puis j’ai paniqué alors … enfin voilà. Je le ferais plus.
- Mais .. tu n’étais pas censée juste aller chez Emilie ?
- Si mais … j’ai fait un petit détour en rentrant et là je me suis perdue alors … »
Son père n’insista pas. Cette histoire n’était pas claire mais il savait qu’il n’en tirerait pas plus d’informations. Après tout, il faisait confiance à sa fille. Il savait qu’elle ne recommencerait plus, ne serait-ce qu’à en juger par l’état de choc dans lequel elle était. Anna mangea alors le repas qu’elle avait sauté, puis se réchauffa. Elle prit une bonne douche chaude, sous laquelle elle resta de longues minutes, profitant de ce confort. Après avoir enfilé son pyjama tout doux, elle alla embrasser sa petite sœur et ses parents. Elle sentit à cet instant une chaleur intense, quelque chose d’indescriptible, un bonheur qui lui envahissait tout le corps ; elle ne sentait plus que son cœur battant à une vitesse exceptionnelle, et la chaleur du corps de ses parents contre le sien. C’était un moment magique, si banal, mais si fort. Elle sut à cet instant que rien ne comptait autant que ses proches, et qu’elle en profiterait plus dorénavant. Elle alla finalement se coucher quelques minutes plus tard. Elle ne dormit pas mais n’était pas stressée. Bizarrement, ses parents lui apportaient un réconfort, une confiance, tout simplement de l’amour, qui la rassurait plus que tout. Elle trouva le sommeil au petit matin, et n’alla pas au collège le jour suivant. Elle se reposa durant de longues heures, mangea un bon repas chaud préparé par Catherine, et joua un peu, tentant de se changer les idées. Elle reprit, dès le lendemain, le chemin de l’école.
Le vendredi au soir, de retour d’une longue journée de cours, elle se sentit suivie. Elle se retourna mais ne vit rien, personne. Elle continua d’avancer, accélérant le pas, angoissée. A quelques mètres de sa maison, elle tourna la tête et vit un homme en noir. Ses yeux se remplirent soudain de frayeur – il lui sembla que c’était l’homme de la bibliothèque, à moins que ce ne fût celui de l’église, mais il faisait noir lundi soir…. Elle courut aussi vite qu’elle put, elle n’entendait plus rien, et avait l’impression que son cœur allait sortir de sa poitrine. Elle arriva chez elle quelques secondes plus tard, ayant l’impression d’avoir couru pendant des heures. Elle était seule, ses parents encore au travail, sa petite sœur chez sa copine. Elle ferma tous les volets, les portes, tira les rideaux. Elle se réfugia dans son lit et pleura, prise par la peur. Elle resta ainsi un long moment ... « On te surveillera. Jour et nuit… Si tu dis quoi que ce soit… Tu auras des ennuis. De graves ennuis. » Cette phrase martelait son esprit. En entendant Catherine rentrer, vers 18h30, Anna sécha ses larmes en vitesse pour lui cacher cet incident. La semaine suivante fut difficile, elle se sentait épiée, était prise de frissons étranges de temps en temps. Puis le temps passa. Elle ne revit plus d’hommes en noir, la vie redevenait « normale ». Elle retrouvait petit à petit le sourire, la joie de vivre, même si une rancœur bizarre, un frisson qui lui parcourait tout le dos, et qui lui restait en travers de la gorge, s’emparait d’elle quand elle passait devant l’Eglise ou entendait le mot « Fantômette ». D’un certain côté, elle se sentait coupable, coupable de couvrir des délinquants, coupable d’avoir été à l’Eglise ce jour-là, coupable de mentir, même à ses proches. Ce secret lui pesa sur le cœur pendant de longues années, puis s’effaça, doucement, tranquillement.

FIN





-dsl en 2 messages, ça rentrait pas en un !!!!-

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé   Mer 9 Avr - 23:40

SELECTIONNE POUR UNE DEUXIEME LECTURE !!!!!!!




Héhé vous savez quoi ??? Je suis super fière de môaaaaa !!! D'autant plus que LLA est sélectionnée avec moiiiii ^^ Bref, vive nouuuuuus !!!!

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallice



Féminin Nombre de messages : 21
Age : 22
Livre préféré : Harry Potter ; Océania ; Fascination...
Auteur préféré : Pierre Bottero ; JK Rowling...
Film préféré : Titanic, Narnia, Pirates des Caraïbes...
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé   Jeu 10 Avr - 19:27

Waaaaaaah!!!
C'est trop bien écrit!!!
On accroche super-bien à l'histoire... J'adôôôre!!!
C'est totalement normal que ta nouvelle ai été séléctionnée pour une 2ème relecture^^ Bravôôôôô!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://missbutteerfly004.skyrock.com/
Gourourach'
The Best & the Grand Chef


Féminin Nombre de messages : 842
Age : 23
Emploi : Etudiante, Term S
Loisirs : Lire, écrire, pianoter (sur l'ordi ^^), jouer (au théâtre)
Livre préféré : Les cerf-volants de Kaboul, Le Grand Secret, 4 filles & 1 jean, Orgueil et Préjugés
Auteur préféré : Camus, Anouilh, Musset, Baudelaire, Vian, Barjavel
Film préféré : Volver, La Môme, The GodFather, La vie est belle...
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé   Jeu 10 Avr - 20:03

Merciii beaucoup !!! Ca me fait vraiment plaisir !!! ^^

*relis sa nouvelle pour voir ce qu'il y a d'extraordinaire, et pourquoi elle a été sélectionnée XD mdr ... tsss je dec' presque !!!! Very Happy*

_________________
L'écriteuse en chef Wink
I am the grand gourou of Dé-lire =D Tous à mes pieds Cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dévoreuse de livre



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: nouvel   Ven 25 Avr - 21:49

super ce que t'es écrit!!!!
BRAVO!!!!sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé   Aujourd'hui à 4:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle de Admin ... alias la Best !!!! héhé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Florent (alias Admin)
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dé-lire ! :: Autres :: Archives dé-livresques :: Lecteur du Val 2008-
Sauter vers: